Tom Kenyon
Archives françaises

La Fenêtre Cosmique

Un Message Planétaire Hathor via Tom Kenyon

Avec ce dernier message de l’année nous souhaitons aborder une opportunité énergétique pour l’élévation de conscience et l’illumination de votre esprit, cœur et corps. Nous l’appelons la Fenêtre Cosmique car c’est une ouverture par laquelle vous pouvez plus facilement transcender les limitations de perception du temps et de l’espace.

La fenêtre dont nous parlons dans ce message commence le 21 décembre 2012 (solstice d’hiver) et se poursuit pendant trois jours jusqu’au 23 décembre 2012. Cette Fenêtre Cosmique est traversée deux fois par an, aux solstices d’hiver et d’été.

À chaque progression annuelle, divers alignements planétaires et galactiques se produisent et « colorent » la fenêtre par laquelle vous pouvez percevoir votre nature en expansion. Il y a également d’autres fenêtres cosmiques.

Deux des fenêtres cosmiques les plus fréquentes sur Terre s’ouvrent juste avant le lever du soleil et juste après le coucher. Ces deux fenêtres sont des portails dimensionnels par lesquels on peut regarder plus facilement à travers les voiles qui séparent les mondes. Les chamanes connaissent bien ces moments propices. Néanmoins la Fenêtre Cosmique dont nous parlons ici est plus importante en raison de son alignement avec le noyau galactique, le Soleil Central de votre galaxie qui est en réalité un trou noir.

Cet alignement particulier et rare se traduira par une diffusion d’énergies évolutives partout dans la galaxie. Votre Terre est l’une des innombrables planètes qui reçoivent cette énergie d’élévation.

Tel que nous le voyons, cet alignement cosmique ne signifie pas la fin de votre monde, il annonce un nouveau commencement. La façon dont chacun de vous traite ces énergies évolutives catalytiques relève du choix personnel.

En effet, de nombreuses personnes pourraient trouver irritantes ces énergies intenses. Si mentalement, émotionnellement et énergétiquement vous n’êtes pas préparé à vous élancer vers des niveaux supérieurs en vous-même, elles peuvent vous donner l’impression que vous perdez l’esprit.

Si toutefois vous vous alignez sur leur mouvement ascendant, vous serez porté par ces énergies. Elles peuvent vous ouvrir d’extraordinaires perspectives si vous y êtes ouvert.

Cette période de trois jours est le moment idéal pour contempler votre vie du point de vue des états élargis de conscience, pour quitter votre ligne temporelle et pour comprendre les logiques de votre vie et histoire personnelle vous ayant conduit à cet instant dans le temps.

Ne vous dérobez pas devant les aspects difficiles, passés et peut-être présents, de votre expérience terrestre. Il y a des trésors à trouver dans l’obscurité.

En effet, c’est depuis les ténèbres de votre histoire collective et personnelle que de nouvelles énergies seront libérées. Notre conseil sur la manière d’entrer dans cette fenêtre est centré sur la Méditation Sonore de l’Aethos.

Pour mieux comprendre la méthode, nous vous suggérons de lire un message antérieur intitulé L’Aethos et les états non-duels de conscience. Nous vous conseillons de travailler avec la version de cinq minutes de la Méditation Sonore de l’Aethos, sauf si vous êtes à l’aise avec les intenses énergies d’élévation supérieure de cette pièce sonore dans sa version longue.

À différents moments de cette période de trois jours, nous suggérons que vous vous mettiez à l’écart un certain temps pour ne pas être dérangé. Écoutez la Méditation Sonore de l’Aethos avec votre attention centrée sur le chakra du cœur, à moins d’avoir découvert que la focalisation sur un autre chakra donne des expériences plus puissantes.

Après avoir écouté la Méditation Sonore de l’Aethos, imaginez, de la façon la plus confortable, qu’une partie de vous flotte au-dessus de votre ligne temporelle. Imaginez que cette part de vous peut percevoir votre histoire entière et peut-être aussi les histoires de vos vies antérieures.

En reposant dans cet état d’esprit transcendant, contemplez les mystérieux cadeau et fardeau de votre vie incarnée.

Si vous tombez sur une situation « épineuse » ou difficile qui vous fait chuter de votre état transcendant dans un bouillonnement émotionnel de regrets, colère, désespoir, alors faites une pause et retournez à la Méditation Sonore de l’Aethos. Élevez-vous de nouveau vers votre nature transcendante, sur ses ailes pour ainsi dire, et contemplez encore. Pour certains d’entre vous cela peut prendre plusieurs cycles.

Nous vous conseillons de le faire aussi souvent que cela vous est confortable pendant cette période de trois jours. Si vous arrivez à gérer votre art de la patience, nous vous suggérons d’éviter la tentation de créer des résultats avant la dernière partie de cette fenêtre, le soir du 23 décembre. Plus profondément vous contemplerez votre vie de la manière que nous avons décrite, plus puissantes seront vos créations.

Dans un Message Planétaire antérieur appelé La Sphère de Tous les Possibles, nous avons communiqué une méthode de manifestation de résultats positifs dans votre vie. Nous vous conseillons de le lire si vous n’avez pas de méthode personnelle de manifestation. Semer de nouvelles réalités pendant la phase finale de cette Fenêtre Cosmique facilitera grandement vos créations.

Enfin nous demandons que le soir du 23, dans les derniers moments de la Fenêtre Cosmique, vous ajoutiez les pouvoirs de votre conscience à la création d’un résultat planétaire. Visualisez la coopération planétaire et la reconnaissance collective de l’interconnectivité de la vie telle que nous l’avons décrite dans L’Aethos et les états non-duels de conscience.

Le grand vaisseau de l’humanité est sur le point de changer de direction. Alors que les vents du changement se pressent contre les voiles de ce vaisseau symbolique, ne vous préoccupez pas de voir le navire gîter lorsqu’un côté ou l’autre est poussé contre les eaux de l’émotion collective.

La quille gardera votre vaisseau en sécurité. La quille est votre cœur humain. Quoi qu’il arrive autour de vous, plongez-la profondément dans les eaux et vous trouverez un passage sûr.

Les Hathors
4 décembre 2012

Réflexions et Observations de Tom

En termes pratiques j’aimerais clarifier une partie de ce message pour ceux qui pourraient ne pas être accoutumés à flotter au-dessus de leur ligne temporelle.

La méthode de base est d’écouter simplement la Méditation Sonore de l’Aethos avec l’attention portée sur le chakra du cœur. Si vous avez déjà utilisé cette pièce sonore et que vous trouvez plus intense de vous focaliser mentalement sur un autre chakra, alors vous pouvez choisir de vous y concentrer.

Après avoir écouté la version de cinq minutes de la méditation sonore, les Hathors suggèrent que vous… « imaginez qu’une partie de vous flotte au-dessus de votre ligne temporelle. Imaginez que cette part de vous peut percevoir votre histoire entière et peut-être aussi les histoires de vos vies antérieures. ».

Si vous êtes un Argonaute de l’Esprit expérimenté, vous avez alors probablement votre propre façon de traverser le nœud du temps et de l’espace ressentis pour percevoir votre nature en expansion. Depuis cet aspect de vous-même vous pouvez « considérer » votre vie, d’un point de vue extérieur aux contraintes de l’existence pour ainsi dire. Comme le disent les Hathors, certains d’entre vous pourriez aussi bien contempler d’autres existences.

Si ce type de compétence du cerveau est nouveau pour vous et que vous ne savez pas comment procéder dans cette phase de contemplation, j’ai quelques suggestions.

Suggestion numéro un

Imaginez une ligne en face de vous. Percevez cette ligne de la façon la plus confortable. Cette médiation n’est en aucune façon une visualisation, peu importe si vous voyez quelque chose ou non.

Vous aurez naturellement tendance à percevoir cette ligne imaginaire selon votre mode sensoriel principal (c’est-à-dire le sens que vous utilisez le plus souvent en vous remémorant des événements du passé ou en imaginant ceux du futur). Pour certains d’entre vous, cela pourrait signifier que vous « sentez » la ligne temporelle d’une certaine façon, surtout si vous êtes un récepteur kinesthésique d’information. D’autres, appelés récepteurs auditifs, entendraient une voix intérieure décrivant la ligne temporelle, alors que des récepteurs visuels tendraient vers l’impression mentale de « voir » la ligne temporelle. Imaginez simplement la ligne temporelle à votre façon.

Ensuite imaginez qu’un bout de cette ligne est votre naissance, puis que la partie directement devant vous est le moment présent de votre vie. L’autre bout de la ligne, pas encore déterminé, est votre mort. Pour certaines personnes, leur naissance sera à gauche alors que d’autres la percevront à droite. Peu importe où est le point de naissance de votre vie.

Ensuite, en contemplant les divers incidents de votre vie, localisez-les imaginairement le long de la ligne. Ainsi, si quelque chose de significatif s’est passé quand vous aviez cinq ans, ce sera plus proche de votre point de naissance que, par exemple, une chose arrivée quand vous aviez quarante ans, et ainsi de suite.

Le but de cette contemplation est de comprendre votre vie et les choix que vous avez effectués du point de vue de votre nature en expansion. Afin d’accomplir ce changement de perspective (ou de point de vue), imaginez qu’une partie de vous flotte au-dessus de la ligne temporelle directement en face de votre corps physique. Vous pourriez percevoir cette « partie de vous en suspension » juste au-dessus de vous ou très loin au-dessus. Laissez cette « partie » flotter au niveau qu’elle souhaite et observez votre ligne temporelle et votre histoire personnelle depuis cette position en dehors des contraintes de votre corps physique.

Dans ce message, les Hathors conseillent d’écouter la Méditation Sonore de l’Aethos pendant cinq minutes (avec votre attention sur le chakra du cœur) et puis de contempler les situations de votre vie du point de vue positionné au-dessus de votre ligne temporelle imaginaire.

Une des conséquences de cette perspective (en dehors et au-dessus de votre ligne temporelle) est que vous vous identifiez moins aux événements particuliers de votre vie et davantage aux aspects étendus de votre nature. Cette notion de vous-même en expansion transcende les histoires de votre vie – votre passé personnel – et vous connecte à l’aspect de votre conscience non entravé par les circonstances de votre passé. En déplaçant l’identité du soi de « votre vie » (telle qu’éprouvée dans votre ligne temporelle) vous pouvez contacter votre Soi supérieur qui considère votre passé personnel tout à fait différemment du « vous » qui vit votre vie d’humain.

Ce changement de perspective apporte avec lui un sentiment plus grand d’auto-compassion (ou d’amour de soi) ainsi qu’une forme de grâce qui échappe souvent à nous qui vivons nos existences d’êtres incarnés.

J’ai travaillé avec la méthode de base décrite par les Hathors mais trouve plus puissant d’écouter la Méditation Sonore de l’Aethos quelques minutes avant de contempler ma vie, puis de poursuivre en écoutant la version longue de la méditation sonore pendant que je regarde ma vie au-dessus de ma ligne temporelle imaginaire (celle qui est en face de mon corps physique).

Je trouve que maintenir mon attention dans mon chakra du cœur en écoutant et en flottant au-dessus de ma ligne temporelle crée bien plus d’énergie, transmet des aperçus plus profonds et génère de très intéressantes formes d’imageries visuelles holographiques quand je tombe sur un événement significatif de mon passé.

J’ai rapporté cette observation à l’un de mes mentors, il a dit que cette façon de travailler est extrêmement efficace mais pourrait être trop puissante pour ceux qui découvrent la méditation sonore.

La raison en est que la Méditation Sonore de l’Aethos est une énergie vibratoire très élevée, elle peut déclencher un processus de purification spirituelle chez l’auditeur. Donc, concrètement je pense qu’il vaut mieux travailler d’abord avec la version de cinq minutes avant de s’aventurer dans la version de trente minutes. Mais une fois que vous êtes habitué à la méditation sonore, voyez si la méthode que je viens de décrire fonctionne pour vous.

Suggestion numéro deux

Certaines personnes ne sont tout simplement pas aptes à imaginer des formes géométriques, même des lignes, et encore moins à travailler avec elles.

Oubliez tout sur les lignes temporelles et écoutez à la place la Méditation Sonore de l’Aethos pendant cinq minutes avec votre attention sur le chakra du cœur. Puis, immédiatement après l’écoute, pensez à votre vie et aux événements déterminants de votre passé. Faites-le en maintenant votre attention sur votre chakra du cœur. Ensuite, quand vous tombez sur un « nœud » ou une charge émotionnelle, gardez votre concentration sur votre chakra du cœur tout en contemplant le(les) événement(s). Si la charge émotionnelle monte trop, retournez à la version de cinq minutes de la méditation sonore en restant focalisé sur votre cœur jusqu’à ce que la charge émotionnelle du(des) événement(s) remémoré(s) s’éloigne de votre esprit. Quand vous arrivez de nouveau à une perception de vous-même élargie, arrêtez la méditation sonore et retournez à la contemplation du(des) événement(s) passé(s). Continuez à travailler avec votre passé de cette manière jusqu’à ce que vous ayez neutralisé l’impact du(des) souvenir(s).

Le but de la méditation est de regarder votre vie à partir d’une notion étendue de vous-même. À partir de cette perception élargie de votre identité personnelle (hors du temps et de l’espace ressentis), votre vision de vous-même et de votre passé changeront.

Le cadeau mystérieux

Dans ce message j’ai trouvé une phrase d’un intérêt particulier pour moi, elle se trouve dans la partie de la communication où les Hathors ont abordé la finalité de cette contemplation spécifique.

« En reposant dans cet état d’esprit transcendant, contemplez les mystérieux cadeau et fardeau de votre vie incarnée. »

Il est intéressant de noter que les Hathors, qui résident essentiellement de la quatrième à la douzième dimension, considèrent la vie incarnée à la fois comme un cadeau et comme un fardeau. Que veulent-ils dire par là ? J’avais ma propre idée à ce sujet mais suis allé demander à mes mentors de clarifier.

Ils ont essentiellement dit que la vie humaine est une opportunité rare et précieuse d’apprendre la maîtrise dimensionnelle, c’est-à-dire l’aptitude à naviguer à travers le temps et l’espace tout en fonctionnant à partir de la réalisation d’être transcendant au temps et à l’espace. C’est le cadeau de l’incarnation selon eux, parce que la tension entre notre nature infinie et les limitations finies de notre corps est la substance d’où s’élève une maîtrise spirituelle supérieure.

Le fardeau d’une vie humaine incarnée, de leur point de vue, vient du fait que nous, les humains, sommes coincés entre les contraintes des temps, lieux et circonstances, qui servent surtout à renforcer notre sens de la limitation.

Ajoutez à cela l’implacable force de l’entropie et la toujours constante attraction de la gravité Terrestre, alors vous avez vraiment quelque chose à affronter.

En effet, la tâche de prendre contact avec nos natures infinies et illimitées tout en fonctionnant au sein de la réalité de nos contraintes physiques et culturelles est, à bien des égards, un effort herculéen. Et c’est pourquoi la vie est, pour emprunter une expression de Joseph Campbell, le voyage du héros (ou de l’héroïne).

Notez que la parenthèse vient de moi. La véritable expression attribuée à Campbell est le voyage du héros. Mon sentiment personnel est qu’il a utilisé la forme masculine en se référant à la fois aux hommes et aux femmes, comme l’était (l’est encore) la convention sociale. Alors que certains peuvent penser que c’est couper les cheveux en quatre de délimiter le héros et l’héroïne, je pense qu’inclure le féminin dans le modèle mythique de l’héroïsme est capital. Les réalités sociales sont façonnées conjoitement par les nécessités physiques et le symbolisme mythique ou religieux. En fait, de mon point de vue le symbolisme mythique est une force puissante qui évolue dans la trame de la culture et nous affecte d’une manière dont nous sommes largement inconscients. Dans la réalité de la vie terrestre, les femmes sont souvent embarquées dans le rôle (et/ou la nécessité) d’être héroïques, tout comme le sont souvent les hommes. Je pense que sur ce thème il est temps d’élever les hommes et les femmes à un pied d’égalité.

La contemplation de la vie

Après avoir reçu ce message, il m’est apparu que la méthode donnée par les Hathors pour contempler nos vies pendant la Fenêtre Cosmique serait un puissant outil de transformation à tout moment – surtout lors des transitions de la vie.

J’ai rapporté cela à mes mentors, ils ont dit que oui, la méthode pourrait être utilisée à tous moments pour de grands bienfaits. Seulement cette Fenêtre Cosmique spécifique est particulièrement chargée d’énergies catalytiques et c’est pourquoi ils ont présenté la technique maintenant.

Bien que j’en aie parlé plus haut, je pense qu’il pourrait être utile de retourner au point central de la méthode pour ceux d’entre vous qui souhaitent utiliser cette technique après que nous aurons traversé cet alignement particulier.

La question décisive derrière la méthode est notre habituel acte d’auto-identification. Nous nous identifions normalement à travers notre existence corporelle. Nous vivons notre vie comme un déplacement linéaire dans le temps et l’espace.

C’est notre réalité biologique, en mammifères humains nous sommes attachés à cela par notre système nerveux et la nécessité de nous orienter pour survivre dans les réalités du monde physique.

Cependant il y a un aspect de nous-mêmes qui transcende le temps et l’espace, ou tout au moins qui s’en détache un peu.

Comment vous obtenez cette notion élargie de vous-même est sans importance. Ce qui est important est l’acte de sortir de la boîte de vos propres auto-identifications.

La Méditation Sonore de l’Aethos est une façon de sortir de « la boîte ». Il y a de nombreux autres moyens de le faire aussi bien. Comment vous y arrivez n’est pas si important. Toutefois il est vital d’entrer dans une notion élargie de vous-même. C’est à partir de cette perception étendue de Soi que vous pouvez contempler votre vie selon une perspective détachée des histoires et conflits de votre vie.

Il y a du pouvoir à faire cela.

Dernières réflexions

Les Hathors disent que le troisième et dernier jour de la Fenêtre Cosmique, le 23 décembre, est un puissant créneau pour la manifestation personnelle. Si vous souhaitez explorer cette opportunité en utilisant leur méthode de création, je suggère que vous lisiez leur message planétaire : La Sphère de Tous les Possibles.

C’est pour la phase finale de la Fenêtre Cosmique que les Hathors présentent une requête. Ils nous demandent d’additionner les pouvoirs de notre intention pour un résultat planétaire spécifique : la reconnaissance collective de l’interconnectivité de la vie et la nécessité de la coopération planétaire entre les peuples du monde (par opposition au conflit).

Leur suggestion sur la façon d’accomplir cette tâche apparaît dans l’un de leurs messages antérieurs : L’Aethos et les états non-duels de conscience.

Cliquez ici pour télécharger la Méditation Sonore de l’Aethos de 5 minutes.

Cliquez ici pour télécharger la Méditation Sonore de l’Aethos de 30 minutes.

Vous trouverez tous les précédents Messages Planétaires Hathors en français dans la section Archives françaises ou à partir de la page Hathors à l’accueil du site.

Information non apparentée à ce Message

Nous avons publié plusieurs nouveaux fichiers audio sur la page Listening du site web, incluant un extrait d’une session intensive Hathor appelée Transmissions de Lumière.

Les puissantes méditations sonores ayant eu lieu pendant la session ont été réunies en un seul CD centré sur les sept glandes endocrines dans le but de leur insuffler la lumière spirituelle. Ce nouvel enregistrement est maintenant disponible à la fois sur un CD et/ou par téléchargement audio en mp3.

Cliquez ici pour plus d’informations sur les Transmissions de Lumière.

 

© 2012 Tom Kenyon – Tous droits réservés – www.tomkenyon.com

Vous pouvez faire des copies de ce message et le distribuer dans tous les médias que vous souhaitez tant que vous ne faites pas payer pour cela, ne le modifiez en aucune façon, citez l’auteur et incluez cette note de copyright en entier. Les méditations de la section Listening sont destinées à votre écoute personnelle uniquement et ne peuvent être distribuées ou copiées sans l’autorisation de Tom Kenyon. Elles ne peuvent être publiées sur aucun site web ou tout autre site de média social.