Tom Kenyon
Vue D'Ensemble | Théorie | Étude 1 | Étude 2 | Étude 3 | Étude 4 | Étude 5

Réponses alpha et thêta à un stimulus auditif programmé : Entraînement et Enregistrements de la recherche acoustique sur le cerveau (ABR)

Bruce Harrah-Conforth, PhD Université de l’Indiana

Résumé de l’Étude

Introduction

Dès 1934 Adrian et Matthews ont montré que les rythmes du cerveau au repos pouvaient intégrer la fréquence d’un stimulus photique (« entraînement »). Ce n’est toutefois pas avant 1960 que des tests similaires avec utilisation d’un stimulus auditif ont été réalisés (Neher : 1960).

Au cours des dernières années, un nombre croissant d’enregistrements et d’outils ont été créés avec l’intention d’utiliser le principe d’entraînement à des fins d’amélioration de la performance, réduction du stress, créativité et une quantité d’autres utilisations.

Le but de cette étude a été de déterminer et d’analyser l’efficacité de divers enregistrements audio d’« entraînements cérébraux » produits par la recherche acoustique sur le cerveau (ABR). Ces enregistrements visent à contribuer à la stimulation des ondes cérébrales alpha et thêta chez les sujets testés. Le propos était de déclencher le Système d’Activation Réticulaire (SAR) par des signaux entrants et d’activer le cortex cérébral.

Selon ABR de tels changements dans le cerveau sont facilités grâce aux techniques suivantes : Pulsations Électroniques de Seuil, modulations de fréquences, modélisation musicale, architecture tonale et répartition hémisphérique.

Méthodes et moyens

Les sujets étaient 15 volontaires, 6 femmes et 9 hommes, âgés de 25 à 38 ans, tous ont été estimés en bonne santé. Concernant l’environnement des tests, les sujets étaient allongés sur un lit dans une pièce sombre, les yeux fermés tout au long de la session. Trois électrodes ont été placées « de l’occipital gauche au pariétal droit ». Une lecture de référence a été établie en fonction de l’état normal de relaxation de chaque sujet.

Les sujets ont ensuite été équipés d’un casque stéréo qui a diffusé quatre enregistrements ABR : Méditation Sonore, Forme d’Onde, Créativité et Intuition et Mouvement avec Cerveau Synchrone, ainsi que quatre enregistrements de bruit rose ne venant pas d’ABR. La durée moyenne des enregistrements était de 20 minutes. La production d’ondes bêta, alpha et thêta des sujets a été contrôlée à chaque séance. Pendant les tests les paramètres de sensibilité ont varié de 3 uvpp à 100 uvpp. Les lectures des ondes cérébrales ont été également effectuées par intervalles de 5 minutes après stimulation, pour un total de 20 minutes.

Enregistrements ABR

Les enregistrements ABR utilisés sont décrits par ABR comme suit :

Forme d’Onde – Wave Form

La pièce Forme d’Onde est conçue dans l’intention de produire l’état de relaxation thêta. La tonalité générée est basée sur le Principe de la Cinquième Parfaite.

Méditations Sonores – Sound Meditations

Conçue pour une expérience méditative, la Méditation Sonore utilise la (pure) tonalité de Pythagore ainsi que des chants, cloches et bols tibétains.

Créativité et Intuition – Creativity and Intuition

Cet enregistrement utilise des matrices tonales complexes et la stimulation transversale ainsi que des messages subliminaux destinés à accroître la créativité.

Mouvement avec Cerveau Synchrone – Movement with Brain Sync

Selon ABR cet enregistrement facilite la synchronisation cérébrale, ses messages subliminaux contribuent au nettoyage des énergies émotionnelles et au pardon. Les sons utilisés sont ceux de l’océan, d’oiseaux, de baleines et de musique apaisante.

Résultats

Comme prévu les sujets ont produit une réponse de type alpha « classique » quand ils ont fermé les yeux, même en l’absence de tout stimulus auditif. Une ligne de référence a ensuite été établie pour leur cerveau au repos. Des indications visuelles et auditives immédiates ont montré que les enregistrements ABR ont accru l’activité bêta, diminué l’activité alpha et augmenté l’action de thêta.

Influence du bruit rose

Il n’y a pas eu de différence significative entre la production d’ondes de repos et la production d’ondes sous stimulation de bruit rose (0,05).

Influence des enregistrements ABR

Tous les enregistrements ABR ont produit une baisse initiale sur la bande alpha, et deux enregistrements ABR (Méditation Sonore et Forme d’Onde) ont provoqué une augmentation de la bande thêta.

Commentaires

Afin de comparer la sensibilité à la stimulation auditive de chaque sujet, la stimulation ABR n’a été considérée comme signifiante que lorsqu’elle était plus de 0,05 au-dessus de la réponse au bruit rose. Les résultats semblent indiquer un lien entre la réponse EEG modifiée et les enregistrements ABR, ce qui n’a pas pu être démontré avec le bruit rose seul.

Quatre enregistrements ABR ont été testés. Tous les quatre ont produit des changements significatifs dans la bande thêta, pour 19 sur 32 fréquences sensibles (59%). À cet égard, deux enregistrements ABR ont réussi au-delà de 68% du temps de test (13 sur 16). Les quatre pièces sonores ABR ont montré une atténuation en alpha (20 sur 32, soit 62%) et trois enregistrements ont montré une accentuation en bêta (9 sur 32, soit 28%).

En comparaison, la bande d’essai ne contenant que du bruit rose n’a montré aucune augmentation significative de thêta, un peu en alpha (37%) et pas de changement en bêta.

Il est suggéré que dans ce test, avec ces sujets spécifiques, les enregistrements ABR ont effectivement contribué à la modification des bandes d’ondes cérébrales de ces sujets.

Corrélats subjectifs

Il se peut que la tâche la plus difficile à entreprendre soit d’attribuer un sens psychologique à un changement physiologique. Bien que l’on n’ait pas compris les réelles significations des ondes cérébrales, les recherches permettent d’adopter un consensus global sur ces états. Cade (1979), s’appuyant sur le travail de Lesh (1970), a pu établir une relation entre les états subjectifs et objectifs. Ses découvertes, vérifiées par d’autres chercheurs, ont indiqué que des états d’ondes cérébrales différents correspondent à des états psychologiques différents.

L’état bêta (13 à 30 Hz) correspond à notre conscience normale de veille.

L’état alpha (8 à 13 Hz) semble être l’équivalent de la détente et de la concentration.

Les ondes thêta (5 à 7 Hz) paraissent refléter un état intérieur profond, une relaxation profonde, le sentiment d’émotions paisibles et la production d’une imagerie hypnagogique.

Les ondes delta (0,5 à 4 Hz) sont généralement associées au sommeil et autres états inconscients similaires.

Discussion

Pour l’expérience comparée des enregistrements ABR et du bruit rose, les comptes rendus subjectifs des sujets testés et les indications de leurs ondes cérébrales semblent confirmer les découvertes des chercheurs mentionnés ci-dessus.

Alors qu’une petite détente a été constatée lors des séances de bruit rose, les sujets ont déclaré avoir perçu des changements notables dans leurs sensations corporelles avec les enregistrements ABR « Forme d’Onde » et « Méditation Sonore ». Cela semble correspondre à une augmentation de la production d’ondes thêta et à une atténuation d’ondes alpha, ressenties par les sujets à l’écoute de ces pièces.

Dans les commentaires des sujets il y a eu des descriptions caractéristiques comme « J’ai perdu toute sensation de mon corps », « J’ai eu l’impression de voler », « J’étais profondément détendu », « Je me sentais comme hors de mon corps », etc. Dans les comptes rendus, aucune différence significative n’est apparue selon le sexe ou l’âge.

Si ces découvertes sont corroborées par des recherches futures, les enregistrements ABR se révèleront des moyens efficaces pouvant modifier diverses conditions psycho-physiologiques (stress, anxiété, estime de soi, etc.).

Bien que ni cause ni effet ne soient impliqués dans cette recherche, la forte incidence de comptes rendus similaires venant des sujets semble indiquer que de nouvelles études sont nécessaires pour investiguer dans ce domaine.

Aucune théorie sur l’activité alpha ou thêta ne peut être déduite de cette enquête, néanmoins l’étude des enregistrements ABR sur les deux analyses, subjectives et objectives, devrait s’avérer enrichissante.

Références

Adrian, E.D. et B.H.C. Matthews, 1934, “The Berger Rhythm: potential changes from the occipital lobes in man” in Brain Vol. 57 p 355384.

Cade, C. Maxwell, et Nona Coxhead, 1979, “The Awakened Mind Biofeedback and the Development of Higher States of Awareness” New York, Delacorte Press.

Neher, A. 1961, “Auditory Driving observed with Scalp Electrodes in Normal Subjects” in Journal of Electroencephalography and Clinical Neurophysiology Vol. 13 p 449-451.

Lesh, Terry V., 1970, “Zen Meditators and the Development of Empathy in Counselors,” in Aldine Annual.

 

© 2013 Tom Kenyon – Tous Droits Réservés – www.tomkenyon.com

Traduction Bénédicte Vogels

Vous pouvez copier et distribuer ce message dans tous les supports que vous voulez tant que vous ne le modifiez en aucune façon, ne le vendez pas, mentionnez l’auteur et incluez ce copyright en entier. Vous ne pouvez pas utiliser ma musique dans toute vidéo, image, méditation ou fond sonore. Vous ne pouvez pas poster ma musique sur You Tube ou tout type de média. Le message lui-même peut être copié et partagé mais pas ma musique. Je détiens le copyright de toute ma musique, elle ne peut pas être utilisée, distribuée ou copiée, en aucune façon et sur n’importe quel support.