Tom Kenyon
Archives françaises

Enjeux cognitifs et émotionnels pendant les nœuds chaotiques

Un Message Planétaire Hathor via Tom Kenyon

Remarque : ce message traite des enjeux spécifiques liés aux nœuds chaotiques. Selon les Hathors, un nœud chaotique se forme quand des événements chaotiques interagissent dans de multiples régions du cosmos apparemment sans connexion entre elles, ce qui génère davantage d’événements chaotiques y compris sur Terre. De nombreux aspects de notre existence terrestre sont touchés lorsqu’un nœud chaotique monte en puissance.

Par leur nature même, tous les nœuds chaotiques mettent à l’épreuve les systèmes biologiques. Ce nœud chaotique spécifique est particulièrement éprouvant en raison des nombreux facteurs mentionnés dans les précédents messages planétaires. Alors que se multiplient les risques pour votre écosystème, votre système financier et vos institutions culturelles, nous nous concentrerons ici sur un domaine particulier : la mémoire et la fonction cognitive.

La formation accélérée du nœud chaotique actuel est entraînée par la transformation du champ magnétique de votre Soleil, le renversement de ses pôles magnétiques pour être précis. Ce phénomène cyclique a lieu tous les onze ans environ. Le prochain renversement des champs magnétiques solaires est imminent, il déclenchera une importante réaction énergétique en chaîne.

Vous êtes pris dans une sorte de piège cosmique en raison de l’intime relation entre les champs magnétiques terrestres et solaires. Cela vient de ce que la mémoire est une fonction des champs magnétiques, qu’ils soient internes, générés par votre système nerveux, ou externes comme ceux de la Terre. En outre la mémoire humaine est extrêmement sensible au champ magnétique du Soleil.

En raison de la fluctuation des champs magnétiques du Soleil et de la Terre, il se peut que vous soyez confrontés à des difficultés sur le plan cognitif. Celles-ci pourront se présenter comme des défaillances temporaires de la mémoire à court terme, une incapacité occasionnelle à organiser les tâches et une tendance à l’instabilité émotionnelle, surtout dans les périodes de fortes variations des champs magnétiques terrestres et/ou solaires.

La relation énergétique entre les champs magnétiques du Soleil et de la Terre est un domaine de recherche vraiment complexe et fascinant. Cependant le but de ce message est de nature pratique, aussi nous ne la traiterons pas ici. Nous résumerons ainsi cette relation complexe : votre Soleil est stimulé par le Soleil Central de votre galaxie qui est en réalité un trou noir. Ce trou noir éjecte des formes variées d’énergie dans votre galaxie, celles-ci traversent votre système solaire et affectent directement votre Soleil. Il se produit alors une cascade d’énergie de votre Soleil vers votre Terre. Ainsi, selon notre point de vue, les fluctuations des champs magnétiques de votre Soleil et de votre Terre sont catalysés par le Soleil Central de votre galaxie. En tant qu’êtres humains, en tant qu’organismes biologiques, vous êtres très sensibles à ce processus cosmique.

Lorsque votre nœud chaotique actuel augmentera davantage, beaucoup d’entre vous allez ressentir des troubles cognitifs, une instabilité émotionnelle ou de la confusion. Ces états de déséquilibre peuvent durer quelques instants, quelques heures ou plusieurs jours dans le cas de fluctuations majeures. Ce sont vraiment des moments difficiles pour les êtres incarnés sur votre Terre.

Ce que nous souhaitons partager avec vous dans ce message est une technique simple, pratique et très efficace pour rétablir l’équilibre dans les circuits nerveux de votre cerveau. Considérez-la comme un contre-pouvoir au chaos. Cette méthode ne demande que quelques minutes. Si vous employez cette technique plusieurs fois par jour vous constaterez qu’elle procure une sorte d’équilibre. Vous pouvez l’exercer à tout moment de la journée, en particulier quand vous vous sentez déstabilisé ou atteint sur le plan cognitif. Nous ne conseillons pas d’utiliser cette méthode avant d’aller dormir car elle tend à stimuler vos processus mentaux, ce qui pourrait rendre le sommeil difficile.

La Méthode

Cette méthode utilise votre tube pranique. Celui-ci traverse le centre du corps depuis la couronne de votre tête jusqu’au périnée, qui se situe à mi-chemin entre l’anus et les organes génitaux. Ce canal (le tube pranique) suit l’axe central du champ magnétique de votre corps.

En formant un cercle avec le pouce et l’index ou le majeur vous avez à peu près la taille de votre tube pranique. Ce conduit énergétique est un canal de connexion entre les énergies célestes et terrestres.

Un autre aspect de la méthode fait intervenir une forme platonicienne appelée octaèdre. Un octaèdre est un objet à huit faces constitué de deux pyramides à base carrée reliées par leur base. Les octaèdres sont naturellement présents dans de nombreuses structures cristallines et moléculaires. Nous avons mentionné les octaèdres dans des messages précédents, en particulier lorsque nous avons parlé du Holon de l’Équilibre. À un niveau subtil d’énergie les octaèdres apportent l’équilibre.

Avec cette méthode vous imaginez un octaèdre au centre de votre tête. Sa hauteur est d’environ deux centimètres. Cet octaèdre imaginaire est au centre de votre tête, c’est justement l’emplacement de votre glande pinéale. L’octaèdre et votre glande pinéale se trouvent aussi à l’intérieur de votre tube pranique.

Cette technique consiste à attirer les énergies subtiles du champ magnétique de la Terre dans le tube pranique par votre périnée, puis à attirer cette énergie subtile dans l’octaèdre au centre de votre tête. Dans le même temps, des énergies subtiles du champ magnétique du Soleil entrent par la couronne de votre tête et descendent dans l’octaèdre. En se rencontrant à l’intérieur de l’octaèdre, ces énergies subtiles créent une réaction alchimique. Grâce à la structure de l’octaèdre, l’énergie libérée est équilibrante par nature et ces effets équilibrants se répandent dans l’ensemble de votre système nerveux. C’est une méthode très simple et cependant extrêmement élégante et efficace.

Au début la méthode peut paraître malcommode mais une fois que vous y êtes accoutumé elle devient aussi naturelle que respirer. Elle consiste en cinq étapes.

Première étape : ressentez votre tube pranique qui va de la couronne au-dessus de votre tête à travers le centre de votre corps jusqu’à votre périnée. Puis prolongez le tube dans la Terre. Certains d’entre vous le percevront entré de juste quelques centimètres alors que d’autres le trouveront étendu jusqu’au centre de la Terre. La profondeur de votre tube pranique n’a pas d’importance du moment qu’il entre en contact avec la Terre.

Deuxième étape : étendez alors la partie supérieure de votre tube pranique au-delà de votre couronne vers votre zone du BA (un portail cosmique ou porte des étoiles), celui-ci se situe au-dessus de votre tête à l’endroit où vos doigts se rejoignent quand vous levez les bras directement au-dessus de la tête. (Notez que lever les bras au-dessus de votre tête n’est qu’une indication. Vous ne gardez pas les mains en l’air en appliquant la méthode.)

Troisième étape : imaginez un octaèdre d’environ deux centimètres de haut au centre de votre tête. Ce sera votre principal centre d’attention pendant l’exercice.

Quatrième étape : cette action s’effectue uniquement par l’intention. Il peut être utile de dire silencieusement : « Par ma propre volonté, je mets en mouvement mes mondes ». Inspirez alors naturellement et laissez l’énergie subtile de la Terre monter dans votre tube pranique jusque dans l’octaèdre, tout en laissant simultanément l’énergie subtile descendre du haut de votre tube pranique à travers la zone du BA jusque dans l’octaèdre. Comprenez que vous attirez des énergies subtiles reliées aux champs magnétiques de la Terre et du Soleil.

Cinquième étape : lorsque ces deux énergies se rencontrent dans l’octaèdre situé au centre de votre tête, ressentez l’impulsion ou la fusion de ces deux énergies subtiles. En expirant, laissez ces deux énergies combinées circuler par elles-mêmes hors de votre cerveau vers votre système nerveux. Nous voulons dire par là qu’il s’agit d’une intelligence en soi, qu’elle s’écoulera là où il est nécessaire d’aller si vous le permettez.

Selon votre degré de sensibilité vous pourrez ressentir l’impression d’une énergie au centre de votre tête. Vous pourrez éprouver cela comme une énergie palpable se déplaçant à travers votre cerveau. Vous pourrez très bien ressentir des impulsions de lumière émise par l’octaèdre. Dans certains cas, l’octaèdre peut commencer à bouger, tourner ou pivoter. Tout cela sont des signes positifs. Si votre octaèdre commence à bouger, tourner ou pivoter, maintenez-le au centre de votre tête. Bien qu’il soit possible de voyager dans d’autres dimensions en utilisant l’octaèdre, dans cet exercice vous gardez l’octaèdre localisé au centre de votre tête. Ceci afin que les énergies produites à l’intérieur de l’octaèdre circulent dans votre cerveau et votre système nerveux. Cela fournira des énergies équilibrantes et activera les réseaux neuronaux de votre cerveau, contribuant à renforcer vos processus cognitifs, mémoire et stabilité émotionnelle.

Cette méthode simple peut être une grande alliée pour vous lorsque vous traverserez la prochaine phase de ce nœud chaotique. Selon notre perspective, il augmente en progression géométrique, ce qui signifie qu’il devient de plus en plus intense. Les niveaux de chaos sur votre Terre (troubles sociaux, conflits politiques, stress écologique, insécurité monétaire, précarité des ressources, etc.) s’accroissent à un rythme accéléré. Ceci va exercer une pression excessive sur vos systèmes biologiques.

Nous vous suggérons fortement d’inclure cette méthode simple à votre vie quotidienne. Il est préférable de traverser les portes du chaos avec vos capacités mentales et émotionnelles intactes.

Les Hathors
14 octobre 2013

Réflexions et observations de Tom

Selon les Hathors, nous pouvons nous attendre à une prochaine augmentation des risques pour nos fonctions cognitives et mémorielles, alors que nous nous adaptons – plus ou moins – aux nouvelles intensités d’énergies cosmiques et planétaires.

La question du fonctionnement cognitif et de la mémoire est très complexe, il me semble judicieux de préciser que les Hathors n’abordent ici que les défis concernant les fonctions cognitive et mémorielle liées aux champs magnétiques de la Terre et du Soleil.

Si vous éprouvez d’importants déficits de vos capacités cognitives ou mémorielles et qu’ils affectent négativement votre aptitude à fonctionner normalement au quotidien (au-delà des troubles temporaires évoqués par les Hathors) je pense qu’il serait sage de consulter un médecin. En effet, certaines difficultés dans le séquençage mental et la mémoire peuvent aussi être les signes d’un problème neurologique sous-jacent.

En fait, ce qui a servi de catalyseur à ce message est une question que je leur ai posée (aux Hathors) il y a environ un mois. Je ressentais personnellement une diminution temporaire étrange de mon niveau habituel de fonctionnement cognitif, à tel point que je leur ai demandé ce qui se passait. Ce message vient essentiellement de leur réponse.

Depuis que j’ai reçu cette technique, je l’ai essayée dans de multiples situations et contextes. J’imagine que chacun de nous trouvera son propre rythme avec la méthode, à savoir combien de temps attendre avant d’attirer le prochain flux d’énergies subtiles dans le tube pranique. Personnellement, j’ai trouvé qu’il vaut mieux ne pas précipiter les choses et attendre quelques instants pour sentir les énergies libérées par l’octaèdre. À certaines occasions j’ai remarqué plusieurs octaèdres, tous tournant dans différentes directions. Quand j’ai interrogé les Hathors à ce sujet ils ont dit que l’apparition de multiples octaèdres était l’expression d’une interdimensionnalité et que cela pouvait arriver à certaines personnes. Ce qui est important, selon eux, est de laisser les octaèdres tourner comme ils veulent, cependant assurez-vous de toujours les maintenir au centre de votre tête.

Je trouve qu’il est préférable de pratiquer la technique tout au long de la journée en des sessions courtes plutôt que longues, ce que j’ai testé à l’occasion. Rétrospectivement je pense que trois minutes est une durée idéale pour cette méthode. Quand je l’ai essayée sur de plus longues périodes je me suis parfois trouvé « survolté », je veux dire qu’il y avait trop d’énergie circulant dans mon système nerveux pour me sentir confortable. Le but de cette méthode est d’introduire périodiquement de courtes impulsions d’énergies cohérentes dans le système nerveux, pour un équilibrage tout au long de la journée. Ce que j’aime dans cette méthode c’est qu’elle très pratique. Elle peut être effectuée à peu près n’importe où et n’importe quand, lorsqu’on n’est pas occupé à quelque chose qui demande de la concentration.

D’après ce message, les Hathors considèrent le nœud chaotique actuel comme une énergie aux immenses proportions qui s’amplifie comme un tsunami. Elle affecte et continuera d’affecter de nombreux niveaux de notre vie quotidienne. En d’autre termes, comme mon professeur disait quand j’étais en septième année d’algèbre : « ça va empirer avant de s’améliorer ».

Les Hathors ont toujours maintenu que pour un Initié (ceux d’entre nous qui s’efforcent de s’élever en conscience indépendamment de leur tradition « spirituelle ») la voie consiste davantage en ce qui arrive en nous que ce qui se passe autour de nous. Cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas ou ne devons pas influer sur le monde environnant, cela veut seulement dire que le trésor de la vie (à savoir l’or spirituel de l’éveil par soi-même) se trouve à l’intérieur.

Alors que nous entrons plus profondément dans le nœud chaotique actuel, qui est vraiment « énorme », autant que ceux à suivre, je pense que nous devrons trouver notre propre chemin vers l’équilibre intérieur dans un monde qui semble devenir chaque jour plus fou.

Pour moi l’équilibre intérieur n’est pas le but, mais c’est assurément un allié décisif. Sans la notion d’un équilibre intérieur il est difficile de trouver le trésor en nous, l’or spirituel mentionné plus haut.

J’espère qu’en ces temps difficiles vous trouverez cette simple méthode bénéfique pour rétablir la notion d’équilibre cognitif. Que vous l’utilisiez ou pas est cependant sans importance. Néanmoins c’est, à mon avis, une compétence vitale pour nous tous de trouver un moyen d’atteindre un certain équilibre au cœur du chaos croissant.

Les Hathors n’ont pas parlé de deux méthodes d’accès à la notion d’équilibre émotionnel qu’ils ont transmises dans des messages précédents. Aussi je vous renvoie au Holon de l’Équilibre et à l’Aethos, méditation profonde que les Hathors ont donnée pour entrer dans des états de conscience non-duels. Les deux peuvent êtres trouvées, gratuitement, dans la section française Hathors du site web.

©2013 Tom Kenyon – Tous Droits Réservés –  www.tomkenyon.com

Vous pouvez copier ce message et le distribuer dans tous médias à condition de ne pas le facturer, le transformer en aucune façon, mentionner l’auteur et inclure intégralement cette note de copyright.

Informations non directement liées à ce message

Nous avons le plaisir d’annoncer que les versions téléchargeables en mp3 de « La sphère des tous les Possibles » sont maintenant disponibles sur notre site web, il s’agit d’un atelier Hathor ayant eu lieu en 2012 à Seattle, Washington. Pour une description de l’atelier cliquez ici [en anglais].

Notre nouveau livre, L’Anthologie Arcturienne par Tom Kenyon et Judi Sion, avec une introduction par les Hathors, vient de sortir mais il a été épuisé en quelques jours. Une deuxième impression est sous presse et devrait bientôt être disponible sur notre site. L’ouvrage est livré avec un CD d’accompagnement de méditations sonores arcturiennes. Vérifiez sur the Store dans notre site www.tomkenyon.com pour savoir quand le livre sera disponible.

La section « Acoustic Brain Research » est désormais entièrement traduite en français, cliquez sur le bouton « en français » ou allez directement sur « Recherche Acoustique sur le Cerveau (ABR) ». Vous y trouverez sept onglets comprenant une vue d’ensemble de la recherche, la théorie et cinq études cliniques.