Tom Kenyon
Archives françaises

Dualité et Force Ternaire

Un Message Planétaire Hathor via Tom Kenyon

Vous vivez dans un univers dualiste. C’est sa nature intrinsèque. Il se manifeste en principe des opposés, car les énergies tendent à avoir des réactions égales et opposées. Cela s’applique à la physique de votre univers comme à la nature de la conscience dualiste elle-même.

Cette nature dualiste de votre univers est affectée par l’Accélération du Temps que vous traversez. Il en résulte clairement un accroissement de la dualité ou polarisation de la conscience humaine.

La radicalisation des conflits augmente entre les nations, les communautés, les religions et les individus. Cette situation navrante doit être vue comme un accroissement énergétique planétaire et galactique.

Notre message traite de la stratégie pour naviguer dans les difficultés de la polarisation croissante. Vous avez certainement déjà constaté dans votre environnement social qu’il règne une forme d’hostilité et de vision partiale des situations.

La stratégie que nous proposons s’appelle Force Ternaire.

C’est un aspect de maîtrise spirituelle qui vous permettra d’évoluer plus efficacement dans la polarisation, avec une meilleure capacité à manifester ce que vous désirez plutôt qu’être pris « dans les filets » des drames de la polarisation et des conflits.

Le principe est simple. En tant qu’être humain vous avez tendance à être attiré par des personnes ou des situations, ou à les rejeter. La plupart du temps cette prédisposition à tomber dans l’attraction ou la répulsion est un acte inconscient.

Si vous rencontrez quelqu’un qui vous attire, l’intensité de cette attraction peut vous faire ignorer d’autres informations sur la personne. De même pour des situations, qu’elles soient sociales, politiques ou religieuses, vous pouvez aussi y être entraîné sans les informations parfois utiles pour déterminer si cela est « juste » ou non pour vous.

Il en va de même pour la répulsion. Vous pouvez rejeter quelqu’un ou une situation et, de la même façon, vous identifier à la répulsion, vous privant ainsi de toute information qui pourrait être utile.

La Force Ternaire

Imaginez un triangle avec l’attraction dans le coin gauche et la répulsion dans le coin droit, l’angle surplombant ces deux extrêmes est la Force Ternaire.

C’est une perspective mentale qui a des fonctions spirituelles. Elle vous permet de « flotter » au-dessus de la situation et de la voir sous de multiples aspects.

Si par exemple vous êtes attiré par une personne et que vous succombez à cette attraction sans vous informer à son sujet, vous vous êtes alors placé dans une situation précaire.

Mais sans vous identifier à l’attraction, vous « flottez » vers la Force Ternaire et êtes libre d’observer les comportements susceptibles d’indiquer la nature inappropriée ou dangereuse d’une relation avec cette personne.

De même si vous rejetez une personne ou une situation, la Force Ternaire vous permet de « flotter » et de vous dés-identifier de la répulsion et, dans cette dés-identification, vous êtes libre de voir d’autres niveaux impliqués. Cette personne ou situation peut être toxique pour vous, ou être le miroir renvoyant quelque chose que vous n’aimez pas en vous.

En suspendant momentanément votre identification, soit avec l’attraction, soit avec la répulsion, vous voyez plus clairement et accédez à l’information sur la personne ou la situation depuis une perspective élargie.

La connaissance est un pouvoir, la Force Ternaire vous donne accès aux pouvoirs innés de clarté. Aussi, à l’heure de la polarisation humaine accrue et de l’Accélération du Temps, notre conseil est de vous observer vous-même. Quand vous tombez dans l’attraction, arrêtez-vous un instant. Écartez-vous de votre identification à l’attraction. Flottez au-dessus pour ainsi dire, et utilisez la Force Ternaire. En agissant ainsi vous abordez la relation les yeux ouverts, que ce soit vis-à-vis d’une personne ou d’une situation.

Si vous repoussez une personne ou une situation, arrêtez-vous un instant et dés-identifiez-vous de votre rejet. Flottez au-dessus de la situation ou de la personne pour ainsi dire, et utilisez la Force Ternaire pour voir plus profondément, pour sentir avec davantage de clarté si cette personne ou cette situation est toxique ou si c’est le miroir de quelque chose en vous que vous avez besoin de transformer.

Alors que vous entrez plus profondément dans la phase de polarisation de l’accord planétaire, la Force Ternaire peut vraiment vous aider à traverser cette période difficile de conflit accru, au plan personnel, inter-personnel et collectif.

Les Hathors
juillet 2012

Pensées et observations de Tom

La perception est relative à celui qui perçoit. Cette relativité de la perception n’est plus visible, à mon avis, dans nos relations inter-personnelles.

De plus j’ai observé depuis quelque temps (ces derniers mois, à peu près) que la polarisation des relations humaines est en hausse.

Bien entendu, il y a toujours eu des différences d’opinions. Et les conflits entre individus et entre nations n’ont rien de neuf. L’Histoire est parsemée d’épisodes de ruines et de rencontres désastreuses entre individus autant qu’entre religions et cultures.

Mais ce dont les Hathors parlent ici, c’est de l’augmentation de la polarisation des perceptions et confiance entre les gens.

De leur point de vue cet accroissement perturbant de polarisation résulte des énergies que nous traversons tous (changements de notre soleil autant que pulsations venant de l’évolution accélérée du Soleil Central de notre galaxie et de l’espace profond), mais également du fait que nous subissons les effets extrêmes de l’Accélération du Temps.

À la fin de la session, Judi leur a demandé combien de temps, à leur avis, cette période de polarisation croissante allait durer. Leur réponse a été qu’il est difficile de pointer des coordonnées temporelles, mais à leur sens cette polarisation extrême de la perception humaine allait continuer pendant au moins dix-huit mois à deux ans, sinon davantage. De plus ils s’attendent à ce que l’intensité de la polarisation s’accentue, et non qu’elle diminue, pendant cette période. Judi a interrogé aussi sur l’étrangeté de l’expérience de polarisation, demandant s’ils avaient davantage d’hypothèses à proposer. Ils ont dit qu’une part de la difficulté qu’éprouvent les humains est que l’intensité des énergies planétaire et galactique est tellement puissante qu’elle court-circuite souvent le processus cognitif. En conséquence les gens peuvent devenir encore plus imprévisibles et irrationnels que d’habitude.

Si leurs perceptions et prédictions sont justes, il semble alors prudent de trouver une forme de maîtrise pour traverser une telle période de dissensions accrues entre les individus, les cultures et les religions.

La Force Ternaire

À mon avis l’idée de la Force Ternaire est une simplicité Hathorienne des plus subtiles.

Si votre imagination est plutôt visuelle, pensez à un triangle. Mettez la force d’attraction dans le coin gauche et la force de répulsion dans le coin droit. Au dessus des deux coins, la pointe du triangle est la perspective de la Force Ternaire. Par cette perspective, nous pouvons regarder en bas et voir ou sentir les choses que nous aurions pu ne pas voir ou sentir en étant pris dans les filets de l’attraction ou de la répulsion.

Le triangle n’est bien sûr qu’une métaphore. Ce que vous faites en réalité, c’est élever l’attention de telle sorte que vous n’êtes plus envoûté par la force d’attraction ou celle de répulsion. Dans cet état de non-identification aux deux tendances (attraction ou répulsion) vous pouvez mieux percevoir l’information éventuellement utile pour prendre une décision.

Une bascule de notre processus de pensée est requise pour utiliser la Force Ternaire, cette bascule est de simplement s’écarter de l’auto-identification.

Au lieu de se précipiter à faire ce qui est normalement humain – nous identifier à nos attractions ou répulsions – nous intervenons temporairement sur nos propres réponses automatiques dans le but d’obtenir des informations valables.

Le genre d’informations auxquelles nous accédons en phase de non-identification est qualitativement différent de celles que nous obtenons quand nous sommes pris dans l’intensité du moment.

En plus d’arrêter le processus d’auto-identification, les Hathors proposent une bascule de la perspective spatiale comme une autre étape pour utiliser la Force Ternaire :

« Quand vous tombez dans l’attraction, arrêtez-vous un instant. Écartez-vous de votre identification à l’attraction. Flottez au-dessus pour ainsi dire, et utilisez la Force Ternaire. En agissant ainsi vous abordez la relation les yeux ouverts, que ce soit vis-à-vis d’une personne ou d’une situation.

Si vous repoussez une personne ou une situation, arrêtez-vous un instant et dés-identifiez-vous de votre rejet. Flottez au-dessus de la situation ou de la personne pour ainsi dire, et utilisez la Force Ternaire pour voir plus profondément, pour sentir avec davantage de clarté si cette personne ou cette situation est toxique ou si c’est le miroir de quelque chose en vous que vous avez besoin de transformer. »

Si vous avez développé des aptitudes spatiales, vous serez capable de vous imaginer flottant au-dessus de la situation ou de l’interaction et de vous observer attiré ou repoussé. Cette séparation spatiale entre un « observateur » et un « récepteur » peut être tout à fait utile car elle suspend le modèle d’identification à nos réactions (attraction ou répulsion). Mais si vous n’avez pas ce genre d’aptitude spatiale, il vous sera difficile de le faire.

Si vous ne savez pas « flotter au-dessus de la situation ou de la personne » à laquelle vous réagissez, ne vous inquiétez pas. La principale action requise pour utiliser la Force Ternaire est de simplement arrêter votre propre processus d’auto-identification, afin que vous puissiez percevoir de nouvelles formes d’information sur la situation ou la personne.

Être humain, c’est ressentir des attractions et des répulsions. C’est juste une part de l’équation humain/mammalien. Tous les animaux ont une réaction biologique innée qui les entraîne vers quelque chose (attraction) ou les repousse (répulsion). Les Hathors ne nous suggèrent pas d’éliminer ce type de réaction biologique. Ils disent seulement que, lorsque nous suspendons temporairement notre auto-identification à ces réactions, des portes s’ouvrent dans la conscience (métaphoriquement parlant). De nouvelles perceptions et compréhensions nous deviennent accessibles, par cette connaissance nous pouvons créer et co-créer avec une maîtrise supérieure.

Si toutefois nous sommes pris dans l’excitation de l’attraction ou la crainte de la répulsion, alors nous manquons souvent de voir ou de sentir les « drapeaux rouges » ou d’autres informations cruciales sur une personne ou une situation.

Combien de relations « négatives » et/ou de situations nous aurions tous pu éviter si nous avions été capables de « voir » ces choses auxquelles nous étions aveugles dans les moments d’intense attraction (ou dans certains cas, de répulsion) ?

Je pense qu’une discipline personnelle est exigée pour s’engager dans cette méthode. Elle nécessite que nous évitions l’intoxication émotionnelle qui survient quand nous sommes vraiment pris dans une forte attraction ou répulsion.

Et comme pour de nombreux aspects de nos vies émotionnelles, c’est plus facile à dire qu’à faire.

Cependant je pense que la discipline émotionnelle vaut bien l’effort. Elle nous mènera tout au moins à une perspicacité psychologique plus profonde, et c’est une bonne chose.

En outre, utiliser la Force Ternaire peut nous aider en tant que créateurs et co-créateurs en nous donnant accès à des niveaux supérieurs d’information sur qui et quoi nous pourrions envisager une co-création avec.

Au fait, j’ai terminé intentionnellement la phrase précédente par une préposition. Les prépositions établissent des relations entre les mots, exactement comme la force d’attraction ou de répulsion établit une relation entre les gens. Alors que certains grammairiens désapprouvent l’utilisation d’une préposition en fin de phrase, d’autres pointent que c’est parfois nécessaire. Aussi il me semble, comme de nombreux autres amoureux du langage, que la règle de la préposition est vraiment un mythe. Certains mythes sont lents à mourir. À cet égard le mythe de la préposition est tenace, entretenu comme il l’a été par le dogme de grammairiens intransigeants.

Mon commentaire ici ne concerne pas tant la grammaire que la syntaxe de nos existences. Par syntaxe de nos existences, je parle de l’ordre et des relations de nos expériences – telles que nous les retenons. Quand la syntaxe (l’ordre) est altéré dans une phrase ou dans nos vies, un trou dans la perception peut survenir et de nouvelles significations, de nouveaux mondes de perception, peuvent naître par cette ouverture.

Beaucoup d’entre nous avons été captifs d’un autre mythe, le mythe que nous ne pouvons pas et ne devons pas créer (ou re-créer) nos existences comme nous les désirons.

Dans ce contexte, la Force Ternaire est fondamentalement une méthode pour altérer la syntaxe (l’ordre) à la fois de nos perceptions et de nos vies émotionnelles ou mentales. Au travers du trou (ou portail) qui apparaît quand la syntaxe est altérée, nous sommes davantage capables d’apercevoir de nouvelles possibilités.

Tom Kenyon

 

© 2012 Tom Kenyon – Tous Droits Réservés – www.tomkenyon.com

Vous pouvez copier ce message dans tout média à condition de ne pas le faire payer, de ne le transformer en aucune façon, de mentionner l’auteur et d’inclure intégralement le copyright.

Si vous souhaitez recevoir les prochains Messages Planétaires des Hathors, allez sur le site www.tomkenyon.com et cliquez sur Contact. Suivez les indications pour que votre nom soit ajouté à notre liste de diffusion Hathor, pour recevoir les mises à jour du calendrier de Tom, ou pour les deux. Nous ne transmettons vos informations à personne.